L’aventure Peugeot – un musée, l’histoire de la marque Peugeot

Jeudi 5 septembre. Nous sommes à Sochaux pour la découverte (vous l’avez déjà compris) de la nouvelle 308. Notre horaire d’arrivée en France étant assez matinal, nous avons eu l’opportunité de découvrir l’Histoire de Peugeot. Le lion, ce n’est en effet pas que les voitures. Tout comme les voitures n’ont pas été à l’origine de la marque, loin de là, même. -NDLA : certains raccourcis sont inévitables. Pour tout connaître une seule solution: visiter le musée! –

Afin de permettre au plus grand nombre d’appréhender l’origine de la marque et de rassembler en un même lieu des éléments de patrimoine, Pierre Peugeot fonde l’association « L’aventure Peugeot » et décide de la création d’un musée. C’est en 1988 que celui-ci ouvre ses portes, à Sochaux. Depuis, sa surface a été plus que triplée.

laventure-peugeot

C’est au 18e siècle que tout commence. Jean-Pierre Peugeot développe une activité industrielle de tissage. Il possède également un moulin à grains, que ses héritiers, inspirés, vont abandonner et transformer en aciérie. La famille Peugeot développe une expertise reconnue en laminage, et va ainsi mettre sur le marché des ressorts, mais aussi des des lames de scies, des moulins à café et bien d’autres choses encore. Leur connaissance du laminage leur permet de rendre leurs lames très performantes, et c’est à ce moment qu’ils décident de choisir un identifiant, un logo pour leur marque: le fameux lion!

Au 19e siècle, les Peugeot sont également inspirés en lançant un produit qui sera adopté et apprécié des femmes de toute l’Europe, suivant l’exemple de l’épouse de Napoléon 3: la crinoline! L’expertise en laminage permet aux Peugeot de proposer une crinoline particulièrement fine et légère.

crinoline

Autre évolution proposée par un des frères Peugeot: le cycle, qui sera accueilli avec scepticisme par le reste de la famille. Mais c’est un réel succès. Là aussi, les ventes dépassent les attentes! Ce qui amènera, fin 19e, à la création du premier quadricycle à moteur: la type2, équipée d’un moteur Daimler. Peugeot comprend rapidement le risque de dépendance et décide de développer son propre moteur. A partir de là, les nouveaux modèles vont se succéder, jusqu’à la dernière venue, la 308!

automobiles-peugeot

Je ne vais pas entrer plus avant dans le détail des différents modèles exposés. Par contre, sachez que le musée nous propose un réel aperçu de tout ceci: l’Histoire avec un grand H, des ressorts aux premiers véhicules. Le musée nous propose ensuite un survol de 100 ans d’automobiles Peugeot.  Deux espaces retiendront encore l’attention: celui des concept-cars (dans lequel est présenté la SR1, inspiration du design actuel de la marque), et pour les fans de haut régime et d’adrénaline, celui de la compétition: 205T16, 405 Pikes Peak, jusqu’à la 908 hdi FAP LMP1.

A noter que la dernière arme de la marque fera bientôt sa joyeuse entrée: la 208 Pikes Peak rejoindra d’ici quelques semaines son illustre ancêtre!

Aller au musée Peugeot:

Musée de l’Aventure Peugeot
Carrefour de l’Europe
25600 Sochaux
Tél. 03 81 99 42 03

Les tarifs: à retrouver ici.

Pour terminer, parole aux images. (photos: Sam Piroton et Emmanuelle Hubert)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Une réflexion au sujet de « L’aventure Peugeot – un musée, l’histoire de la marque Peugeot »

  1. Merci beaucoup pour la visite virtuelle et le petit exposé de l’histoire de l’entreprise! C’est vrai qu’on a tendance à oublier que Peugeot ce n’est pas uniquement un constructeur automobile, mais aussi l’inventeur de crinoline!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s