Suis-je un digital nomad?

C’est la question que je me suis posée il y a quelques semaines. Nous venions de décider, avec l’équipe du Café Numérique Liège, d’organiser une soirée sur ce thème. Je me sens concerné par les nouvelles méthodes de travail, et le fait de pouvoir travailler d’un peu n’importe où. Mon seul besoin est de disposer d’une bonne connection internet. Comme beaucoup de monde, j’ai déjà travaillé depuis la maison sans que cela ne pose problème (sauf à terme celui de l’isolement); j’ai aussi à l’une ou l’autre occasion dû réaliser quelques interventions en dépannage alors que j’étais en vacances. Pouvoir se vider l’esprit, rencontrer d’autres personnes, ailleurs. Intéressant. Mais suis je capable de produire, d’être efficace?

L’occasion m’a été offerte de me rendre à l’étranger, et à Montréal pour être plus précis, tout en poursuivant mon activité. Un test grandeur nature!

Vue depuis l'Adirondack - train connecté / wifi / alimentation en électricité

Vue depuis l’Adirondack – train connecté / wifi / alimentation en électricité

j’ai travaillé depuis l’appart; depuis le train (oui, 10h avec du wifi, ça permet de cocher quelques to-do); j’ai participé à un Vendredi Numérique; et j’ai aussi testé à deux reprises l’Anticafé de Montréal (et cela fait une fois de plus écho à un lieu qui accueille le Café Numérique Liège – L’office café). Même principe, mais atmosphère et dimension différentes. Vous payez un forfait à l’heure, avec un maximum par journée de 10 $ canadiens et vous bénéficiez du wifi, de café, de sucreries et d’un espace de travail trendy. Honnêtement, c’est pas mal; mais une fois 13h, le monde se presse et les lieux se remplissent; ce qui peut parfois troubler ceux qui aiment le calme plat…

Anticafé de Montréal

Anticafé de Montréal

Au final, j’ai une petite idée de la réponse à formuler au titre de cet article. Mais cela demande… d’approfondir le sujet. A l’occasion d’un autre voyage?

Publicités

Comment annoncer un événement local – Durbuy

Je reprends ma plume pour quelques lignes, ici, afin d’attirer l’attention sur le besoin d’être attentif, lorsqu’on organise un événement, à bien le communiquer et en informer le public. Ceci doit bien sur se faire par le bouche-à-oreilles; la communication print; mais de plus en plus en ligne, évidemment.

Nous venons de fêter le 21 juillet. Bien souvent, cela se traduit localement par l’organisation de feux d’artifices.

J’ai cherché à trouver, en ligne, ce qui était prévu dans ma commune (Durbuy). Voici les points qui ont retenu mon attention:

L’agenda sur Durbuy.be ne contient pas l’information recherchée (tirs à Durbuy le 20 et Barvaux le 21/7). De plus les événements ne sont pas classés…

 

Agenda Durbuy Juillet 2014

Agenda Durbuy Juillet 2014

Je me suis alors dirigé vers le site du Syndicat d’initiative de Durbuy, rubrique agenda, juillet:
à nouveau, le feu d’artifice du 20 juillet n’y est pas mentionné (je ne relève pas le fait que Août s’affiche malgré mon choix de juillet… )

durbuyinfo-juillet-agenda

 

Finalement, c’est sur la page Facebook Durbuy Vieille ville (ici) que l’information est affichée. Fin de l’acte 1.

J’ai ensuite souhaité confirmer la date du feu d’artifice tiré à Barvaux. Notez, je la connaissais, mais lancé comme j’étais… Etape 1, recherche(s) Google.

« syndicat d initiative barvaux ourthe », inconnu au bataillon. Mais voici tout de même quelques résultats:

Sur le site officiel de la Fédération Touristique du Luxembourg Belge (FTLB), ici: un lien: www.barvauxtourisme.be -> domaine parké soit non renouvelé, soit… allez savoir.

Capture d’écran 2014-07-22 à 16.08.49

Sur le site de notre commune, une page vraisemblablement oubliée lors de la refonte du site, et qui ne mentionne pas de site web:

Capture d’écran 2014-07-22 à 16.12.04

Finalement, grâce au site de Ourthe-et-Aisne, j’ai pu récupérer un semblant d’info utile, l’adresse correcte: http://www.barvaux-sur-ourthe.info/

Par contre, je vous laisse juge du contenu de ce site; de son intérêt pour l’internaute, et la personne à la recherche d’informations.

Pour finir, je ne veux pas tirer sur l’ambulance, ce n’est pas le but. Mais il est plus que grand temps, pour chacun, de se remettre à l’ouvrage. Le web 1.0 (appelons le ainsi), c’est fini depuis bien longtemps. On parle mobilité, smartphone, réseaux sociaux, iBeacons… Durbuy, en tant que pôle touristique reconnu, se doit de réagir et d’aider les différents organismes à être performants et conscients des exigences d’une présence en ligne efficace.

En mode #root2value

Trois mois déjà que je n’ai plus alimenté ce blog. Honte sur moi! Nous arrivons quasiment, déjà, à mi-saison 2013/2014 des Café Numérique, et il est clair que ça occupe pas mal de mon temps! N’hésitez pas à jeter un coup d’oeil, c’est par ici que ça se passe!

Aujourd’hui, c’est de tout autre chose qu’il s’agit! Ces lundi et mardi, je serai en mode #root2value ! Kesako? Un voyage à la découverte du parcours entrepreneurial de personnes au profil très varié! Toutes les infos sont ici! Je vous invite à nous suivre sur les routes de Belgique et de France, nous devrions en effet être en quasi direct durant ces 2 jours.

Nous allons mettre à l’essai le Lab.Davanac durant notre roadtrip! A suivre, donc!

Peugeot 308 – Bonus: visite de l’usine PSA de Sochaux

Et voici la dernière partie du récit de notre escapade à Sochaux! Je vous en parlais ici, nous avons eu la possibilité de visiter l’usine PSA, ou sont assemblés plusieurs modèles du groupe (Peugeot ET Citroën): 308, 308 SW, 308 cc, 3008, 5008 et DS5. Ce site a logiquement été choisi par Peugeot pour assembler la nouvelle 308.  Un investissement total de 127 millions d’euros a été réalisé, dont 105 millions dans le process de fabrication et 22 millions en rénovation/adaptation des infrastructures.

Vingt millions de véhicules sont déjà sortis des chaines de montage d’un site s’étendant sur 259 hectares! Et ce ne sont pas moins de 12221 salariés qui s’affairent chaque jour.

Pour en savoir plus, je vous invite à parcourir le site consacré à l’usine PSA Sochaux, ici.

Pour finir, voici la vidéo: nous commençons par le ferrage, très robotisé, avant de parcourir la chaine d’assemblage.

Au volant de la nouvelle Peugeot 308

L’heure de la nouvelle Peugeot 308 a sonné! Le PDG de Peugeot a présenté le modèle cet après-midi à Francfort, et le public la découvrira dans les prochains jours sur le stand de la firme. La 308 sera par ailleurs lancée officiellement en France dès ce 12 septembre.

DSC_0937

L’effort de communication est le reflet de l’importance de l’enjeu: près de 800 journalistes/blogueurs venant de 50 pays ont été invités à découvrir la dernière arrivée dans le fief sochalien. Sans plus attendre, embarquons à bord de la #newpeugeot308 !

console - Peugeot 308

console – Peugeot 308

Cela faisait 6 ans que le modèle précédent circulait sur nos routes, il était donc plus que temps pour Peugeot de procéder à son remplacement. Et l’objectif est clairement affiché: monter sur le podium des modèles les plus vendus sur le segment C. Ce qui veut dire partir à l’assaut de l’indétronable VW Golf. Peugeot s’en donne les moyens, puisque l’investissement total représente quelques 750 millions d’euros (hors Chine – la 308 y sera produite fin 2014 à l’usine de Wuhan). Le projet aura demandé 4 ans d’efforts aux ingénieurs.

Le design – extérieur de la nouvelle Peugeot 308

DSC_0818Certains me diront que je ne suis pas « objectif » puisque j’ai été invité à la présentation. Cependant, j’avoue que je suis assez fan de ce look 2013. Comparons avec l’ancien modèle… Il n’y a pas photo!

old-newIl y a enfin une certaine élégance, une finesse dans le dessin de cette 308. A noter toutefois que la signature Xenon n’est pas disponible en entrée de gamme. L’arrière est également, à mon sens, réussi.

P1030855

L’attention a également été portée sur le ressenti de l’utilisateur: j’avais l’impression d’avoir du solide en main lorsque je fermais la portière ou le coffre.

L’intérieur de la nouvelle 308

Mon sentiment est un rien plus mitigé. La moitié avant de l’habitacle répond à l’attente bien que les rédacteurs de Féline semblent perplexe par rapport à la qualité de certains plastiques:

…citons le plastique peu flatteur de la console centrale (c’est flagrant sur la partie entourant le lecteur CD et les différents boutons push)…

Ca ne m’a pas plus marqué que ça, ceci dit. Ce qui attire le regard, par contre, c’est le dessin de cette console centrale, la disposition des éléments et le côté épuré.

console - Peugeot 308

console – Peugeot 308

Les seuls boutons maintenus sont ceux imposés par le code de la route, nous a t on dit: warnings, désembuage. Le reste des commandes passe par l’écran tactile: son/multimédia, GPS, ventilation, connected apps, téléphonie, paramètres du véhicule… L’interface est sympa, réactive et pensée pour que les fonctions soient accessibles avec un nombre de clics réduits. Le tachymètre est à gauche, le compte-tours sur la droite et inversé, ils sont positionnés assez haut afin de pouvoir lire les informations par dessus le volant. Volant qui par ailleurs est de petite dimension, compact. Ca va vous sembler bateau, mais depuis, je trouve celui de mon véhicule actuel bien encombrant…

Le volant compact de la 308

Le volant compact de la 308

J’ai par contre un reproche en terme d’ergonomie. Comme vous le constatez sur cette photo, nous retrouvons deux branches sur le côté gauche du volant. Celle du bas est en fait le régulateur de vitesse, sur lequel nous n’avons aucune visibilité car caché par le volant. Par ailleurs, lorsque je cherchais le clignoteur, j’avais tendance à poser mes doigts sur le régulateur d’abord.

Je retiens, du côté positif, la position haute du levier de vitesse. Le toit vitré panoramique est également bien sympathique.

Toit vitré panoramique - Peugeot 308

Toit vitré panoramique – Peugeot 308

Passons maintenant à l’arrière. L’habitabilité peut poser question pour les grands gabarits comme moi. L’assise est également plus ferme que pour les sièges avant. Et dans le dernier modèle testé, la qualité du plastique du couvercle de la prise 230v laissait clairement à désirer.

P1030868

Plus à l’arrière encore, un effort important aussi puisque le coffre fait dorénavant 470 litres (gain de 40 litres) et devient le plus grand coffre du segment.

308_coffre

J’allais oublier, mais nous avons également pu tester sur circuit le freinage automatique d’urgence (qui fait partie du driver assistance pack). Très efficace!

Vous l’aurez compris à la lecture de ce billet, je trouve cette 308 pas mal du tout. Bien sur, Peugeot ne nous a pas mis entre les mains le modèle d’entrée de gamme. Nous avons, avec Emmanuelle, testé 4 véhicules différents, diesel et essence. Sur autoroute, et routes de montagne. Nous n’avons pas, non plus et par manque de temps, pu tester les grosses motorisations. Mais ce que nous avons eu en main me semblait déjà bien (d’autant que nos amis français sont très, très, très contrôlés en terme de vitesse…). Clairement, la 308 mérite qu’on s’y intéresse.

Pour ceux qui souhaitent plus de détails, lisez donc l’essai de Féline, la description des équipements y est plus complète également.

Emmanuelle a mis en ligne un storify consacré aux 2 jours sur place. Jenthe a blogué aujourd’hui (en NL) sur ses impressions.

L’aventure Peugeot – un musée, l’histoire de la marque Peugeot

Jeudi 5 septembre. Nous sommes à Sochaux pour la découverte (vous l’avez déjà compris) de la nouvelle 308. Notre horaire d’arrivée en France étant assez matinal, nous avons eu l’opportunité de découvrir l’Histoire de Peugeot. Le lion, ce n’est en effet pas que les voitures. Tout comme les voitures n’ont pas été à l’origine de la marque, loin de là, même. -NDLA : certains raccourcis sont inévitables. Pour tout connaître une seule solution: visiter le musée! –

Afin de permettre au plus grand nombre d’appréhender l’origine de la marque et de rassembler en un même lieu des éléments de patrimoine, Pierre Peugeot fonde l’association « L’aventure Peugeot » et décide de la création d’un musée. C’est en 1988 que celui-ci ouvre ses portes, à Sochaux. Depuis, sa surface a été plus que triplée.

laventure-peugeot

C’est au 18e siècle que tout commence. Jean-Pierre Peugeot développe une activité industrielle de tissage. Il possède également un moulin à grains, que ses héritiers, inspirés, vont abandonner et transformer en aciérie. La famille Peugeot développe une expertise reconnue en laminage, et va ainsi mettre sur le marché des ressorts, mais aussi des des lames de scies, des moulins à café et bien d’autres choses encore. Leur connaissance du laminage leur permet de rendre leurs lames très performantes, et c’est à ce moment qu’ils décident de choisir un identifiant, un logo pour leur marque: le fameux lion!

Au 19e siècle, les Peugeot sont également inspirés en lançant un produit qui sera adopté et apprécié des femmes de toute l’Europe, suivant l’exemple de l’épouse de Napoléon 3: la crinoline! L’expertise en laminage permet aux Peugeot de proposer une crinoline particulièrement fine et légère.

crinoline

Autre évolution proposée par un des frères Peugeot: le cycle, qui sera accueilli avec scepticisme par le reste de la famille. Mais c’est un réel succès. Là aussi, les ventes dépassent les attentes! Ce qui amènera, fin 19e, à la création du premier quadricycle à moteur: la type2, équipée d’un moteur Daimler. Peugeot comprend rapidement le risque de dépendance et décide de développer son propre moteur. A partir de là, les nouveaux modèles vont se succéder, jusqu’à la dernière venue, la 308!

automobiles-peugeot

Je ne vais pas entrer plus avant dans le détail des différents modèles exposés. Par contre, sachez que le musée nous propose un réel aperçu de tout ceci: l’Histoire avec un grand H, des ressorts aux premiers véhicules. Le musée nous propose ensuite un survol de 100 ans d’automobiles Peugeot.  Deux espaces retiendront encore l’attention: celui des concept-cars (dans lequel est présenté la SR1, inspiration du design actuel de la marque), et pour les fans de haut régime et d’adrénaline, celui de la compétition: 205T16, 405 Pikes Peak, jusqu’à la 908 hdi FAP LMP1.

A noter que la dernière arme de la marque fera bientôt sa joyeuse entrée: la 208 Pikes Peak rejoindra d’ici quelques semaines son illustre ancêtre!

Aller au musée Peugeot:

Musée de l’Aventure Peugeot
Carrefour de l’Europe
25600 Sochaux
Tél. 03 81 99 42 03

Les tarifs: à retrouver ici.

Pour terminer, parole aux images. (photos: Sam Piroton et Emmanuelle Hubert)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A la découverte du monde Peugeot

Il est temps de revenir en détails sur nos deux jours passés en pays de Peugeot. Sochaux, fief du lion. On y retrouve l’usine, évidemment, mais aussi le musée de la marque, « L’aventure Peugeot« . Ou encore le stade de football de Sochaux (ligue 1), le stade Bonal, situé à quelques pas à peine des chaines de montage! Voici d’ailleurs une image aérienne d’une partie du site!

peugeot Sochaux

 

Notre visite s’inscrit dans le lancement du nouveau modèle segment « C » de la marque, la nouvelle Peugeot 308. Quelques chiffres illustrent l’importance du moment pour la marque: 750 millions d’euros d’investissement (hors Chine) dont 127 millions sur le site de Sochaux, pour 4 ans de développement. Le lancement, c’est 6 semaines d’activités, 800 journalistes/blogueurs de 50 pays invités. Au final, si les lignes d’assemblage tournent à plein régime, 1155 « nouvelle 308 » seront produites chaque jour, soit 55 véhicules/heure.

Notre plongée dans l’univers Peugeot s’est déroulée en 4 temps: visite du musée Peugeot; visite de l’usine et lignes de production; conférence de presse; et enfin, le test roulant de la nouvelle 308. Je vous propose donc de décomposer le récit de ces 2 jours de la même manière, histoire de le rendre digeste à la lecture!

Je n’étais évidemment pas seul à participer, et je vous dirigerai vers les autres billets le moment venu! Stay tuned, la visite va débuter!

IMG_20130905_080609

Tecteo et L’avenir

[Mise à jour – Ajout d’un lien en bas d’article]

Petite pause dans le récit de notre escapade en Alsace, pour évoquer « la » nouvelle tombée hier en fin de journée: Tecteo rachète les Editions de l’Avenir. On savait depuis un certain temps que le groupe basé à Bouge était sur le marché. On savait également les affinités liant IPM et Voo. De là à voir Tecteo prendre le contrôle total d’un groupe de presse écrite… Wow.

Je n’ai pas vraiment le temps d’analyser ça avec toute la profondeur utile. Je vous invite ceci dit à lire ces 2 articles:

Le rachat de «L’Avenir» pose question(s)

Emprise de Tecteo sur le paysage médiatique: que certains partis ne viennent pas pleurer

Ce qui m’interpelle dans ce rachat, au delà des questions relatives à l’indépendance de la rédaction, c’est la distorsion que cela implique dans les rapports entre groupes de presse et support public. Sur base de critères déterminés, chaque organe de presse reçoit des « aides à la presse ».  Tous les groupes partent sur un pied « d’égalité ».

Il semble que l’on se dirige maintenant vers un paysage avec un acteur totalement indépendant (Rossel) et les deux autres clairement supportés par de l’argent public (Editions de l’Avenir et … IPM, via le partenariat en cours de discussion).

Si Tecteo n’était pas public, je me dirais qu’une belle bagarre s’annonce. Avec l’ensemble du contenu audiovisuel à disposition via Voo/Be Tv, avec un canal de distribution digital, il y a de belles choses à imaginer en terme de distribution de l’info. Et que cela devrait pousser l’offre vers le haut, un acteur entraînant l’autre (Rossel) à répondre en terme de qualité et profondeur de son produit. J’espère que cela se déroulera.

Mais l’un devra le faire sur fonds propres, alors que l’autre le fera avec des fonds quasi illimités. Qui oserait, dans le monde politique, laisser crouler Tecteo?

Alors, distorsion de concurrence ou pas? Votre avis?

Fabrice Grosfilley nous livre une belle analyse aujourd’hui. Il s’écarte également du « problème » de l’indépendance de la rédaction pour poser une autre question: est il normal de maîtriser contenant ET contenu? A lire ici.

Keep Calm and test #newpeugeot308

Il est temps de lever le voile! A l’heure ou vous lisez ces lignes, je me trouve en France, entre Alsace et Franche-Comté. Plus concrètement, à Sochaux, fief de Peugeot. Nous sommes plusieurs blogueurs à avoir été invités à une visite de courtoisie… Nous devrions découvrir le musée Peugeot, l’usine et… tester la petite (enfin, pas trop) dernière du Lion!

peugeot-new-308-b

La 308, puisque c’est d’elle qui s’agit, verra son lancement officiel en concession les 11 et 12 octobre prochains. Télématin et Automoto ont déjà consacré des sujets à la nouvelle version que nous allons donc prendre en main ces jeudi et vendredi. On nous annonce un poids allégé de 140 Kg, des émissions CO2 « records »… On va voir ça de plus près. Le look semble sympa. Reste à voir si le reste suit. Comme je roule « allemand » pour le moment, j’aurai une belle base de comparaison!

En attendant… Keep calm &…

keep-calm-test-308(et si Sébastien Loeb veut ressortir sa 208 Pikes Peak, je ne dis pas non! Revoir ici)

A la découverte de la nouvelle Peugeot 308

Nouvelle-Peugeot-308-Design-Exterieur-HD

Petit teasing, à propos des 2 prochains jours. Le nouveau modèle Peugeot est en effet annoncé dans les concessions. L’occasion m’est donnée d’essayer plusieurs versions de cette 308, je ne manquerai pas de vous faire un feedback à ce sujet. A suivre sur twitter, ou ici sur Facebook, normalement…